Dessin : placer les ombres, perspective et joyeusetés

Enfants, nous étions tous des artistes dessinateurs (oui, toi aussi même si tu ne t’en souviens pas). Seulement, la plupart s’arrête quelque part en primaire, lorsqu’apprendre devient une affaire sérieuse, qu’on passe ses journées entre leçons et exercices et qu’en plus, on se coltine les devoirs à la maison. Je m’égare, ce n’est pas le sujet 🙂

Pour ma part, j’ai continué à dessiner jusqu’au lycée. Mais sans me soucier de la technique parce que j’ai toujours détesté m’attarder sur les détails. C’est surement pour cette raison, qu’arrivée à un certain niveau, j’ai arrêté de progresser.

dessin plat yoga
Il manque quelque chose…

Voulant renouer avec ma créativité, j’ai repris le dessin. Toujours fâchée avec les détails, je dessine encore comme un enfant. Seulement maintenant que je souhaite progresser. J’ai réalisé que tous mes dessins manquaient de relief et de caractère. Ils sont lisses, comme aplatis sur la feuille.

 

 

 

 

J’ignorais alors le BA-BA pour qui veut donner du relief à son dessin : la maîtrise du jeu des ombres et de la lumière. J’apprends toujours mais voici quelques règles à connaitre pour rendre son dessin plus réaliste.

Les deux types d’ombres

Il faut tout d’abord distinguer deux types d’ombre : l’ombre classique et l’ombre jetée.

  • l’ombre classique des zones peu ou pas éclairées
  • et l’ombre de l’objet projetée sur le sol. En dessin, cette ombre est plus foncée que l’ombre classique

pommeTout objet possède  des zones d’ombres classiques et une ombre jetée.

 

 

Où placer l’ombre sur le dessin ?

Tout cela paraît évident (paraît qu’on apprend ça au CP) mais je l’ignorais et ça vaut le coup de faire un rappel.

  1. L’ombre se situe à l’opposé de la source de lumière. Tout objet ou partie en relief et éclairé projette son ombre sur la partie opposée à la lumière. La question à se poser alors : où se situe la source de lumière ?

Ombre jetée

 

  1. Tout dépendra d’où se trouve la lumière, mais d’une manière générale, les parties en relief seront plus éclairées et les parties creuses seront plus foncées

 

  1. Les parties en relief font de l’ombre à la surface juste derrière
ombre sur ombre
On remarque les traits épais (=ombre) entre les objets

 

La taille de l’ombre

La taille de l’ombre dépend de la distance entre l’objet et la source de lumière. Si l’objet est proche de la lumière, son ombre sera grande. Si l’objet est éloigné de la source de lumière, son ombre sera petite.

Le feeling peut suffire pour un rendu réaliste. Mais définir la taille exacte de l’ombre est un peu complexe à expliquer car cela demande d’avoir des notions de perspective. Pour ceux que ça intéresse, voici les éléments à prendre en considération : la ligne d’horizon, le ou les points de fuite, l’objet et la source lumineuse.

Prenez une feuille et un crayon, c’est un peu fastidieux lu comme ça.

 

Rappels de perspective

  • Tout objet se situe et se construit par rapport à la ligne d’horizon, la ligne séparant la terre et le ciel. A hauteur des yeux de l’observateur, cette ligne est la plus lointaine que le regard puisse percevoir. Si l’objet est au-dessus de la ligne d’horizon, il sera vu d’en dessous. Si l’objet est en dessous de la ligne d’horizon, il sera vu d’au-dessus.
  • En dessin, un objet en trois dimensions peut se construire par rapport à un ou deux points de fuite situés sur la ligne d’horizon. Cette technique permet de donner du volume et du relief à son dessin.
  • Pour construire un cube, par exemple, on trace d’abord une arête de référence. Les arêtes adjacentes (= qui partagent le même sommet) partent vers le(s) point(s) de fuite. Important : dans le cas d’un cube, les arêtes opposées sont toujours parallèlesDessin Perspective

 

 

 

La source de lumière

  1. Définir la position de la source de lumière qui permet de savoir où l’ombre sera projetée.

 

  1. Déterminer la distance entre la source de lumière et  l’objet.

Si la source de lumière est très éloignée de l’objet (comme peut l’être le soleil), les rayons lumineux seront parallèles.

En revanche, si la source de lumière est proche de l’objet (une lampe par exemple), les rayons lumineux sont dirigés différemment. Ils partent d’un seul point, le point de fuite et vont dans des sens différents.

 

Délimiter la zone d’ombre 

1.Après avoir positionné la source de lumière, tracer les rayons lumineux qui passent par les sommets des arêtes de l’objet.

 

2. Déterminer le point de fuite au sol duquel les « lignes de fuite » partiront et traverseront les bases des arêtes de l’objet. (voir figures plus bas)

  • Le soleil étant très éloigné, le point de fuite est situé sur la ligne d’horizon qui représente la partie du sol la plus lointaine que le regard puise percevoir.
  • Lorsque la source de lumière est artificielle, on suppose qu’elle se situe plus près de l’objet que le soleil, par exemple. Le point de fuite ne se placera donc pas sur la ligne d’horizon mais quelque part sur le plan, plus près de l’objet.

 

3. Tracer les « lignes de fuite » au sol reliant le point de fuite à la base des arêtes de l’objet.

 

L’ombre est à l’intérieur des intersections des rayons lumineux et des lignes repaires.

 

Lumière naturelle
Lumière naturelle
Lumière artificielle
Lumière artificielle

 

J’ai présenté les cas de base. Il existe des variantes. C’est très fastidieux à expliquer mais une fois le principe compris, ça devient un mécanisme. Je vous rassure, c’est plus marrant en pratiquant 🙂

Visage ombre

© 2016, gicarmel. All rights reserved.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: