Voyager en solo

J’y pensais depuis 3 ans et ça y est je l’ai fait, je suis partie en vacances toute seule!
Il est vrai que ce qui me semblait énorme hier me parait aujourd’hui on ne peut plus commun. Mais à tous ceux qui aimeraient tenter l’expérience du voyage en solo mais n’osent pas, cet article est pour vous!
 
 

“… Mais pourquoi?”

Il était plutôt drôle de constater la même réaction chez tous ceux à qui j’annonçais que je partais seule (hormis chez ceux qui l’avaient déjà vécu bien sur). D’abord des yeux tout ronds d’étonnement, puis un “pourquoi?” suivi d’un commentaire qui en disait long sur les peurs de chacun.
Alors oui, pourquoi partir seul? 
 

Expérimenter une liberté totale

Je ne voulais plus attendre que quelqu’un d’autre ait la même envie que moi, et au même moment, pour partir. Rester passif, à attendre que les circonstances extérieures soient favorables est le meilleur moyen de ne rien faire. Ca me rappelle ces mots de Verlaine :
 
“Qui m’aime me suive et qui me suit qu’il m’aime, 
Et si personne n’aime ou me suit, allons seul” 
 
 
Par ailleurs, je voulais faire les choses à ma manière et n’avais plus envie de faire des concessions en voyage et devoir adapter mon agenda à celui de mes compagnons de voyage. 
 
Jamais, jamais je ne me suis sentie aussi libre que pendant ce voyage. Et c’est un sentiment merveilleux!
 
ROUTE 66
 
 
Sortir de sa douillette zone de confort
Voyager seule représentait un défi personnel. Je voulais ressentir cette fierté qu’on a lorsqu’on fait quelque chose qui nous fait peur, pour la première fois. On gagne automatiquement en confiance en soi et cela nous donne l’énergie et l’audace nécessaires pour accomplir d’autres choses encore plus grandes.
 
 
 

Voyager seul(e) ne signifie pas voyager seul(e)

A vrai dire, me sentir seule était ma plus grande crainte. et c’est surement cette peur qui m’a retenue si longtemps. Je me souvenais du film Into The Wild et de cette phrase terrible écrite par le personnage principal avant de mourir seul, loin de tout : “Le bonheur est fait pour être partagé”. 
 
J’avais donc peur de me sentir isolée, de m’ennuyer avec moi-même et de voir des choses magnifiques que je ne pourrais partager avec personne.
Mais au final, on n’est jamais vraiment seul quand voyage en solo car on rencontre un tas de gens de tout horizon. Je dirais même, voyager seul est le meilleur moyen de faire des rencontres! 
En partant en groupe, on a tendance à se replier sur soi, à rester “entre nous”. Chacun voit midi à sa porte, mais pour moi, voyager c’est partir à la rencontre de l’autre.  
J’ai donc fait la connaissance de personnes géniales avec qui j’ai fait un petit bout de chemin, que cela ait duré 2h ou 2 jours. De retour, je me souviens des paysages incroyables mais surtout des moments passés avec ces locaux et ces voyageurs des quatre coins du monde.
 
Ma perche à selfie spéciale “voyageur sans amis” achetée pour l’occasion ne m’a finalement pas beaucoup servie. 
 
 

Voyager solo est assez commun

Je me suis rendue compte sur place qu’il y a énormément de voyageurs en solo et parmi eux, beaucoup de femmes. Ce qui pouvait sembler inédit pour moi et mon entourage ne l’était pas du tout une fois là-bas.
J’ai remarqué que beaucoup de ces voyageurs étaient des introvertis qui apprécient l’alternance des moments à plusieurs et des moments à soi. Possible que le voyage en solo soit le meilleur format pour les aventuriers introvertis.
 
 
 
 

Conseils 

Certains ne l’envisageraient pour rien au monde mais si vous avez la moindre envie de partir seul, LANCEZ-VOUS!
Et comme dit,  le bon moment c’est maintenant!
Mais pour réussir son voyage en solo, il faut tout de même réunir quelques conditions.
 
 
Pré-requis : Etre bien avec soi-même
Si on s’ennuie seul, si on ne sait pas quoi faire de soi une fois livré à soi-même, peut-être sera-t-il difficile de partir seul. Car même si l’on fait des rencontres, il faut tout de même savoir que la plupart du temps, on sera… seul. 
 
 
Commencer par une destination facile
Pas trop loin de chez soi ou pas trop longtemps. Perso, pour commencer, j’avais passé deux week-ends en Espagne et en Angleterre. Pas de grosse prise de risque et malgré tout, un bel aperçu de ce que pourrait être un vrai voyage en solitaire.
 
 
Avoir le bon état d’esprit!
Très très important!!
Pour revenir à mes premières expériences, je dois dire que je n’avais alors pas le bon “mindset” et par conséquent, j’ai plutôt subi ces courts séjours qu’autre chose. Je n’ai pas créé de vrais liens et j’ai connu des moments d’ennui.
Cela ne m’a pas du tout découragée car j’ai pris conscience de ce qu’il fallait changer :  mon état d’esprit!
Pour réussir un tel voyage, il est indispensable d’avoir une position d’ouverture aux autres, de se laisser aborder, de prendre le temps. Bref, de ne pas faire son parisien ahah!
D’ailleurs se loger en auberge de jeunesse (plutôt que dans une chambre solo dans un hôtel 4 étoiles) est le meilleur moyen pour rencontrer rapidement d’autres voyageurs et de tisser des liens. Et bien souvent, les auberges organisent des soirées ou proposent des bons plans qui permettent aux nouveaux arrivants de profiter au mieux. 
 
 

De retour,

J’avais décidé de conserver cette belle énergie que j’avais en vacances et de rester ouverte à l’autre. Mais retour à la réalité! Avec le stress et la routine, je dois dire que c’est plutôt difficile pour l’instant.
 
 
Quoiqu’il en soit, je renouvellerai l’expérience sans aucune hésitation!! 
 
VENICE BEACH CALIFORNIA
 
 
 
Et vous? Vous êtes déjà partis en vacances seuls? L’aventure vous tente? Où iriez-vous?
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2016, gicarmel. All rights reserved.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: