Et si on (re)devenait créatif?

Votre quotidien vous semble un peu terne en ce moment? Vous souhaitez renouer avec votre créativité?

Procurez-vous vite Libérez votre créativité de Julia Cameron! Ce livre est une perle, le genre de livre qui peut changer une vie! (ok ça fait un peu pub pour shampoing)

liberez votre creativite

Comment je suis tombée sur Libérez votre créativité

Fin 2013, après avoir passé des vacances idylliques, je reprends le boulot et prends conscience de la platitude de ma vie. Métro-boulot-consommation-dodo ça ne vous dit rien? Quelque chose devait changer mais je n’arrivais pas à savoir quoi. Mon travail peut-être? Mais que faire d’autre?

Je tombe sur le blog de Lyvia “Je me casse” (que j’adore!!) et surtout sur un article consacré au livre de Julia Cameron. Par curiosité, je me procure le livre et là, révélation!! Ce livre fait aujourd’hui partie du top 5 des livres de ma vie.

Je précise que ce livre ne s’adresse pas qu’aux artistes! Les mots “créativité”, “artiste” sont à prendre au sens le plus large possible. Je recommande donc Libérez votre créativité à toutes les personnes qui ont besoin de mettre un peu de vie dans leur vie!

Mais avant, petite présentation!

Alors, qui est Julia Cameron? Je n’avais jamais entendu parler d’elle avant mais Julia Cameron a plusieurs cordes à son arc : écrivain, journaliste, professeur, productrice (bon ok d’un seul film). Elle s’intéresse surtout aux thèmes de la créativité et de l’écriture.

Elle a aussi été mariée à Martin Scorsese et ça c’est la classe.

Dans Libérez votre créativité (The artist’s way en anglais), elle propose une méthode pour lever les blocages psychologiques et développer sa créativité. Il s’agit d’un programme sur 3 mois pendant lesquels il faudra se plier à certains exercices.

Le rythme est intense! Discipline et régularité sont les maîtres mots!

 

Concrètement, en quoi consiste la méthode de Libérez votre créativité?

Julia Cameron part du principe que chacun de nous est un artiste mais qu’il arrive qu’on soit bloqué par ce qu’elle appelle “le censeur”. Ce censeur est ancré en nous et nous murmure qu’on est incapable de créer, de réaliser ce rêve fou. Il est nécessaire de lui clouer le bec.

Elle nous impose donc deux exercices réguliers : les pages du matin et le rendez-vous avec l’artiste.

“Les pages du matin” consistent à écrire 3 pages chaque matin, au réveil. Vous n’avez pas d’inspiration? Ça n’a pas d’importance! Ecrivez ce qui vous passe par la tête. Vous n’avez pas le temps? Trouvez-le et mettez votre réveil 30 minutes plus tôt. C’est difficile au début mais “Les pages du matin” deviendront rapidement un rituel. Ecrire dès le matin permet de poser sur papier tout ce qui pollue notre esprit et surtout de déclencher le processus de création.

“Le rendez-vous avec l’artiste” est un exercice incontournable! Il s’agit de prendre rendez-vous avec soi-même chaque semaine et de faire quelque chose qui nous plaise, seul. Cette sortie n’est pas obligatoirement en rapport avec l’art, vous faites ce que vous voulez! C’est un moment rien qu’à vous!!

En parallèle, le programme s’étend sur une durée de 12 semaines avec un nombre conséquent d’activités et d’exercices à réaliser. Je ne détaillerai pas tout ici mais voici un aperçu de que Cameron propose de faire :

  • Penser aux changements nécessaires pour être plus heureux
  • Énumérer les choses qu’on aime faire
  • Analyser ce qui nous empêche de réaliser ces choses-là, cette peur diffuse. Très intéressant, l’auteur nous invite à nous pencher sur les (fausses) excuses qu’on se donne pour ne rien faire (manque d’argent, manque de temps, etc.), les bénéfices cachés qu’on en tire (qui ne tente rien n’échoue jamais, comme c’est confortable!) et cette manie de s’auto-saboter en chemin
  • Imaginer les vies que l’on aimerait vivre
  • Se rappeler de soi enfant : qui étiez-vous? qu’aimiez-vous faire?
  • Citer les personnes bienveillantes de son entourage, les personnes qu’on admire, les personnes qu’on jalouse

 

Enfin,

La lecture de ce livre a amorcé quelque chose dans ma vie. J’ai réalisé que je souhaitais un travail créatif, qui aurait du sens pour moi et utile aux autres. J’ai quitté mon travail ennuyeux, préparé le CRPE et me voilà professeur des écoles depuis la rentrée.

Deux ans après, je continue d’écrire mes pages du matin (je ne vous raconte pas le nombre de carnets qui s’empilent dans l’armoire) et vivre une vie créative est depuis une obsession pour moi.

 

 

Et vous? Si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires

 

© 2016, gicarmel. All rights reserved.

3 Replies to “Et si on (re)devenait créatif?”

  1. Bonjour Gi Carmel,
    Je suis tombée sur ton blog en naviguant sur le forum Enseignant du Primaire, et j’ai lu quelques uns de tes articles. Je n’ai pas lu ce livre de Julia Cameron mais je pars me le procurer immédiatement.
    Comme toi, je suis une adepte du site de Lyvia. C’est en lisant son blog de manière régulière (et d’autres sites de développement personnel) que je me suis cassée en octobre 2015 de mon boulot ennuyeux et de ma routine métro-boulot-conso-dodo. Depuis, je prépare à plein temps le CRPE 2016.
    Je lis dans ton article sur la créativité que tu as un avis très critique sur le système scolaire et tu suggères qu’une sortie de ce système serait bénéfique pour les enfants. Je n’ai pas encore d’avis sur la question car mis à part des stages courts, je n’ai pas encore “intégré” le système.
    Je lis également dans ta signature du forum que tu te casses en février 2016. As-tu encore décidé de changer de voie ? Si oui, pour faire quoi ?
    Je suis assez fascinée par les profils atypiques et non-linéaires, car dans mon propre cas, après avoir travaillé 5 ans dans le domaine juridique, je sais que ce projet de reconversion n’est pas celui qui va m’occuper jusqu’à la retraite. Comme toi, je m’ennuie assez vite des situations routinières. Je sens également que je vais exercer au moins 10 métiers différents dans ma vie ! Au plaisir de te lire.
    Sophie

  2. Bonsoir Sophie! Ton commentaire me fait plaisir, on a l’air d’avoir pas mal de points communs! 🙂
    En effet, j’ai un avis assez critique sur le système éducatif et je pense en parler davantage dans de prochains articles.
    J’ai démissionné (encore) ce mois-ci et là je travaille dans l’administratif. Je compte reprendre mes études en psycho à la rentrée, à distance, en parallèle de mon travail actuel. Comme toi, je pense qu’on a plusieurs vies et tant pis pour le côté instable, tant qu’on fait ce qu’on aime!
    Bonne chance pour le CRPE! Ce sera une belle expérience et heureusement, comme tu as fait des choses avant, tu pourras toujours rebondir si ça ne te convient plus. Tiens moi au courant! Je serais ravie de garder contact!

  3. Avec plaisir pour garder contact, je garde le lien de ton blog dans mes favoris et viendrai le consulter régulièrement 😉
    Je te souhaite une belle réussite dans tes projets de reprise d’études ! Éclate-toi bien, tu en as bien le droit !
    A bientôt,
    Sophie

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: